Géographie

Diversité culturelle


La diversité culturelle représente les différentes cultures qui existent sur la planète. La culture signifie l'ensemble des coutumes et traditions d'un peuple transmises de génération en génération.

Ainsi, en tant qu'éléments culturels représentatifs d'un peuple particulier se détachent: langue, croyance, valeurs, coutumes, comportement, religion, folklore, danse, cuisine, art, entre autres.

Ainsi, ce qui distingue une culture des autres, ce sont les éléments constitutifs qui constituent par conséquent le concept d'identité culturelle, c'est-à-dire que l'individu appartenant à ce groupe s'identifie aux facteurs qui déterminent sa culture.

Puisque la diversité culturelle englobe l'ensemble des cultures qui existent, ce sont ces facteurs identitaires qui distinguent l'ensemble des éléments symboliques présents dans les cultures, renforçant les différences culturelles qui existent entre les êtres humains.

De nombreux chercheurs conviennent que le processus de mondialisation interfère avec la diversité culturelle, car il existe un intense échange économique et culturel entre les pays, qui recherchent souvent l'homogénéité.

En 2001, il a été approuvé par 185 États membres pour "Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle", qui représente le premier instrument pour préserver et promouvoir la diversité culturelle des peuples et le dialogue interculturel, la diversité étant reconnue comme un" patrimoine commun de l'humanité ".

Déclaration universelle sur la diversité culturelle

Adapté par la Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture à sa 31e session, 2 novembre 2001.

IDENTITÉ, DIVERSITÉ ET PLURALISME

Article 1
La diversité culturelle: un héritage commun de l'humanité

La culture prend de nombreuses formes dans le temps et l'espace. Cette diversité est inscrite dans le caractère unique et la pluralité des identités des groupes et des sociétés qui composent l'humanité. En tant que source d'échange, d'innovation et de créativité, la diversité culturelle est aussi nécessaire à l'humanité que la biodiversité à la nature. En ce sens, il constitue le patrimoine commun de l'humanité et doit être reconnu et affirmé au profit des générations présentes et futures.

Article 2
De la diversité culturelle au pluralisme culturel

Dans nos sociétés de plus en plus diversifiées, il est essentiel d'assurer une interaction harmonieuse entre les personnes et les groupes aux identités culturelles plurielles, variées et dynamiques, et leur volonté de vivre ensemble. Les politiques visant à l'inclusion et à la participation de tous les citoyens sont des garanties de cohésion sociale, de vitalité de la société civile et de paix. Ainsi défini, le pluralisme culturel donne une expression politique à la réalité de la diversité culturelle. Inséparable d'un environnement démocratique, le pluralisme culturel favorise les échanges culturels et l'épanouissement des capacités créatives qui soutiennent la vie publique.

Article 3
La diversité culturelle comme facteur de développement

La diversité culturelle élargit l'éventail des options disponibles pour tous; C'est une des sources de développement, comprise non seulement en termes de croissance économique mais aussi comme moyen d'une existence intellectuelle, émotionnelle, morale et spirituelle plus satisfaisante.

DIVERSITÉ CULTURELLE ET DROITS DE L'HOMME

Article 4
Les droits de l'homme, garants de la diversité culturelle

La défense de la diversité culturelle est un impératif éthique, indissociable du respect des droits de l'homme. Cela implique un engagement en faveur des droits de l'homme et des libertés fondamentales, en particulier les droits des personnes appartenant à des minorités et des peuples autochtones. Personne ne peut invoquer la diversité culturelle pour justifier la violation des droits de l'homme garantis par le droit international ou pour en restreindre la portée.

Article 5
Les droits culturels comme cadre propice à la diversité culturelle

Les droits culturels font partie intégrante des droits de l'homme, qui sont universels, indivisibles et interdépendants. L'épanouissement de la diversité créatrice nécessite la pleine réalisation des droits culturels tels que définis à l'article 27 de la Déclaration universelle des droits de l'homme et aux articles 13 et 15 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. Chacun doit donc pouvoir s'exprimer et créer et diffuser son travail dans la langue de son choix, et notamment dans sa langue maternelle; Chacun devrait avoir droit à une éducation et à une formation de qualité qui respectent pleinement son identité culturelle. et chacun a le droit de participer à la vie culturelle de son choix et de mener ses propres pratiques culturelles, sans préjudice du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Article 6
Vers l'accès de tous à la diversité culturelle

Tout en assurant la libre circulation des idées par le mot et l'image, il faut veiller à ce que toutes les cultures puissent s'exprimer et se faire connaître. Liberté d'expression, pluralisme des médias, multilinguisme, égalité d'accès aux arts et aux connaissances scientifiques et technologiques, notamment sous forme numérique, et possibilité d'accès de toutes les cultures aux moyens d'expression et de diffusion, ce sont des garanties de diversité culturelle.

DIVERSITÉ CULTURELLE ET CRÉATIVITÉ

Article 7
Le patrimoine culturel comme source de créativité

La création a ses racines dans la tradition culturelle, mais s'épanouit au contact d'autres cultures. Pour cette raison, le patrimoine sous toutes ses formes doit être préservé, valorisé et transmis aux générations futures en tant que témoignage de l'expérience et des aspirations humaines afin de favoriser la créativité dans toute sa diversité et d'inspirer un véritable dialogue entre les cultures.

Article 8
Biens et services culturels: des produits pas comme les autres

Compte tenu des transformations économiques et technologiques actuelles, qui ouvrent de larges perspectives de création et d'innovation, une attention particulière devrait être portée à la diversité des offres créatives, à la reconnaissance des droits des auteurs et des artistes, et à la spécificité des biens et services culturels qui, en tant que porteurs d'identité, de valeurs et de sens, ils ne peuvent être traités comme de simples produits ou biens de consommation.

Article 9
Les politiques culturelles comme catalyseurs de la créativité

Tout en garantissant la libre circulation des idées et du travail, les politiques culturelles devraient créer des conditions favorables à la production et à la diffusion de divers biens et services culturels à travers les industries culturelles avec les moyens de s'affirmer localement et mondialement. Il appartient à chaque État, dans le respect de ses obligations internationales, de définir sa politique culturelle et de la mettre en œuvre par tous les moyens qu'il juge appropriés, que ce soit en fournissant un soutien opérationnel ou une réglementation appropriée.

DIVERSITÉ CULTURELLE ET SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

Article 10
Renforcer les capacités mondiales de création et de diffusion

Compte tenu des déséquilibres actuels dans les flux et les échanges de biens et services culturels dans le monde, il est nécessaire de renforcer la coopération et la solidarité internationales afin que tous les pays, en particulier les pays en développement et en transition, puissent établir des industries culturelles viables et compétitives à niveau national et international.

Article 11
Partenariats entre le secteur public, le secteur privé et la société civile

Les forces du marché ne peuvent à elles seules garantir la préservation et la promotion de la diversité culturelle, qui est fondamentale pour le développement humain durable. Dans cette perspective, la prépondérance des politiques publiques devrait être réaffirmée en partenariat avec le secteur privé et la société civile.

Article 12
Le rôle de l'UNESCO

L'UNESCO, en vertu de son mandat et de ses fonctions, a les responsabilités suivantes:

a) Promouvoir l'incorporation des principes énoncés dans la présente Déclaration dans les stratégies de développement définies au sein des divers organes intergouvernementaux;
b) Servir d'organe de référence et de forum où les États, les organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales, la société civile et le secteur privé peuvent se réunir pour élaborer conjointement des concepts, des objectifs et des politiques de diversité culturelle;
c) Poursuivre sa définition normative, ses activités de sensibilisation et de renforcement des capacités dans les domaines liés à la présente Déclaration qui relèvent de sa compétence;
d) Faciliter la mise en œuvre du Plan d'action, dont les grandes lignes sont annexées à la présente Déclaration.